jeudi 8 mai 2014

94*

Aujourd'hui, je colle à l'air du temps : vous mettez quoi quand il pleut?

Moi, c'est un truc qui m'a bien pourri la vie pendant longtemps. Parce que perso, je trouve que c'est un enfer de rester digne quand il pleut. J'ai horreur de la pluie et de la sensation d'être mouillée, il n'y a que du fond de mon lit que je trouve ça sympa, mais bien vite je me dis que ça doit être l'horreur pour les gens de la rue.

Mais voilà, j'habite en Bretagne, qui depuis deux années consécutives ne connaît que deux saisons : la saison des petites pluies, et la saison des grandes pluies. Alors, il a fallut que je m'adapte, vestimentairement parlant. Et honnêtement, je pense que je touche du doigt le bonheur. Parce qu'à présent, quand le Télégramme annonce à sa page météo/horoscope (ma préférée;-)) "moins arrosé qu'hier", cela ne me fait ni chaud ni froid, parce que JE PEUX FAIRE FACE.


AHah, ça cause, hein? Je peux affronter un jour de pluie N'IMPORTE QUEL JOUR de l'année sans ressembler à une pub pour Scapêche, héhé! Alors de haut en bas et de gauche à droite, on trouve : une parka légère Comptoir des Cotonniers qui date de 2005 (vu le peu de fois où je la porte, elle a failli quitter ma garde-robe à plusieurs reprises, mais à chaque fois il s'est mis à pleuvoir, alors non); ma parka Barbour (une folie et un rêve d'ado), je ne la porte que pour les pluies d'hiver, je peux largement glisser dessous une grosse veste en maille ou un gilet de fourrure; une parka légère de demie-saison (Cache-Cache), qui a pour elle de ne pas être trop longue et d'avoir plein de poches; et une parka/coupe-vent (Cache-Cache, again) pour les pluies d'été (sa doublure pique un peu les yeux, mais elle est géniale, elle me met de bonne humeur à chaque fois que je la porte, je n'y attache que des souvenirs de vacances, c'est sans doute pour ça). Les deux dernières pièces m'ont coûté moins d'une vingtaine d'euros pièces, et elles sont largement rentabilisées.

Terrorisée à l'idée d'avoir les cheveux mouillés, j'ai de plus en permanence dans mon sac un couvre-chef :


Mon bérêt me protège du froid et de la pluie aussi longtemps que nécessaire (en plus, j'aime bien avoir la tête couverte, j'en profite sûrement un peu), sinon j'ai mon chapeau de pluie dégoté au Monop' il y a quatre ans.

Côté chaussures, j'ai LARGEMENT règlé la question.

Je n'aime toujours pas la pluie, mais à présent, je ne me terre plus à la maison comme un lapin les jours de pluie.

Xo.

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Et je peux te dire qu'elles sont grandement portées;-) Bonne journée!

      Supprimer